Les intellectuels intègres

L’intégrité est au cœur des débats publics. Les médias dénoncent, à juste titre, les responsables politiques qui la trahissent. Pourtant, dans le domaine des idées, ils sont trop souvent moins exigeants, s’accommodant voire faisant la promotion d imposteurs médiatiques. Or, de même que la corruption de quelques responsables politiques ne doit pas jeter l’opprobre sur la démocratie, l’existence des « intellectuels faussaires » ne doit pas masquer le formidable apport à la société des « intellectuels intègres ».

Références incontestables dans leurs disciplines scientifiques, ils ont bâti une œuvre véritable sur le long terme tout en restant des modèles d’honnêteté intellectuelle.

Leur qualité humaine indéniable est fondée sur le respect des autres. À la fois penseurs, défricheurs et éclaireurs, les 15 personnalités d’exception choisies ne transigent ni avec la vérité ni avec leurs convictions même et surtout s’il faut aller à contre-courant.

Pour eux, la fin ne justifie pas les moyens, la cause qu’ils défendent est plus importante que leur personne. Ils sont prêts à prendre des risques pour ce qu’ils pensent être juste et refusent de suivre les modes.

Organisé en une série de portraits suivis de longs entretiens, Les Intellectuels intègres offre une réflexion unique et stimulante sur la place et le rôle des intellectuels dans notre pays à travers le parcours et le témoignage de Stéphane Hessel, Jean Baubérot, Esther Benbassa, Rony Brauman, Régis Debray, Alfred Grosser, Olivier Mongin, Edgar Morin, Emmanuel Todd, Tzvetan Todorov, Jean-Christophe Victor, Michel Wieviorka, Catherine Wihtol de Wenden, Dominique Wolton et Jean Ziegler.