JO politiques

Les Jeux olympiques seraient, selon les textes fondateurs et les affirmations du CIO, apolitiques. Cet événement hypermédiatisé peut-il rester au-dessus de la mêlée politique ? Pascal Boniface sort de ce discours hypocrite et révèle l’impact politique formidable des Jeux olympiques.

Suivis par plus de 4 milliards de téléspectateurs, attirant plus de 10 000 athlètes de 200 délégations nationales différentes, les JO d’été figurent aujourd’hui parmi les rendez-vous les plus populaires au monde… et les plus stratégiques.

Perçus comme des vitrines des pays hôtes souhaitant défendre et améliorer leur image, voire comme une tribune planétaire pour formuler revendications et prises de position, les JO n’ont eu de cesse, tout au long de leur histoire, d’être le reflet de rivalités géopolitiques, qu’il s’agisse de l’attribution de l’organisation de la compétition ou du décompte des médailles.

Pascal Boniface décrypte avec clarté l’histoire du mouvement, entre boycott, polémiques et médiatisation. Il évoque la compétition entre nations, l’affirmation des identités nationales, mais aussi les épisodes dramatiques et les espoirs portés par l’olympisme, et nous offre un nouveau regard à l’approche des jeux de Londres. Comment repenser les JO, dans leur approche politique et géopolitique ?